Tenue de réception, le b.a.-ba

Comme tous les ingrédients d’un événement, la tenue de réception ne s’improvise pas ! En premier lieu, les vêtements contribuent à donner une image instantanée : négligée, soignée, sophistiquée… Ensuite, ils prennent une signification sociale indéniable. En somme, toute tenue doit être choisie en adéquation avec le contexte pour lequel elle est arborée. Le code vestimentaire imposé par un événement festif doit obligatoirement être précisé sur le carton d’invitation. Toutefois, certaines indications restent auréolées de mystère. Ainsi, les faux pas vestimentaires sont la hantise de ceux qui ne sont pas au fait du vocabulaire. Car il existe bien un langage spécifique au dress code. Voici donc quelques éléments de compréhension…

Tenues de réception au château pour un mariage

Dress code, mode d’emploi

Si le carton mentionne « tenue de ville » ou « de cocktail », élégance et sobriété sont de mise. En conséquence, une robe courte ou un tailleur conviendront à merveille à ces dames. Par ailleurs, les messieurs porteront un costume sombre sur une chemise claire, avec ou sans cravate. L’indication « cravate noire » (ou black tie) est synonyme d’élégance recherchée. Donc, smoking et robe du soir seront de rigueur. Tandis que les termes « tenue de soirée » ou « cravate blanche » (white tie) imposent à la gent masculine le port de l’habit. On choisit alors la longue robe de mousseline, de crêpe, ou de satin pour les femmes. Les messieurs opineront pour le frac allemand avec nœud papillon blanc. Ils peuvent aussi opter pour la chemise blanche à plastron et gilet assorti.

Pour les accessoires

Aussi, on pourra porter accessoires et décorations pour l’occasion. Afin de satisfaire au bon usage et à la notion d’élégance, quelques règles sont encore à observer. Tout d’abord, les chapeaux doivent obligatoirement être assortis à une tenue habillée. S’il est possible de les garder pour un cocktail, il est impératif de se découvrir lors d’un dîner. Les chaussures, parfaitement cirées, doivent être accordées aux gants, au sac à main et à la ceinture. Ces messieurs se doivent de proscrire chaussettes blanches et cravates noires, réservées aux enterrements. En outre, les costumes bleu marine (couleur trop « sportive ») et spencers (apanage des militaires) ne sont pas recommandés. En aucun cas, les hommes ne doivent ôter leur veste. Quant aux dames, elles préféreront une élégante pochette à un sac à main trop rempli. Par ailleurs, elles banniront décolletés plongeants et autres tenues hypersexuées. Sobriété est gage d’élégance…

Tenue de réception, le mariage

Dans le cadre d’un tel événement, il est de bon ton de sacrifier aux usages suivants ;

  • Une même couleur de cravate doit être portée par les témoins
  • Le marié détient l’exclusivité de la lavallière
  • Militaires et élèves officiers peuvent porter leur uniforme

Ensuite, le blanc d’une robe de mariée ne souffre d’aucune concurrence. En conséquence, il est déplacé d’exhiber une toilette de cette même couleur. Enfin, la mariée ne peut retirer son voile qu’après l’échange des anneaux. Cet échange peut avoir lieu dans de nombreux endroits du domaine, voués aux cérémonies.

Une cérémonie de mariage à l'église proche du château
Les mariés sous la closerie du château
La Grande Galerie du château peut accueillir votre cérémonie
Le Pavillon Oriental du château pour les veilles de mariage

Extrait du livre « Vallery – La fête au Château » de Patrice Vansteenberghe, Paru en décembre 2013. En savoir plus…