Le pigeonnier du Château de Vallery héberge les mariés

L’image de Juin

La suite nuptiale du Pigeonnier accueille les mariés… et un jazz-band !

 

Fort de toutes ces restaurations et de tous ces aménagements, le château de Vallery est aujourd’hui ordonnancé autour des éléments architecturaux tels que les quatre étages du château Renaissance, celui du Pavillon oriental- dit « le Loft« , le Pigeonnier, la Palmeraie et le château médiéval.
Le domaine totalise désormais vingt-huit chambres, soit seize dans le château Renaissance, quatre dans le château médiéval, quatre dans la Palmeraie, trois à l’étage du Pavillon oriental – une vaste suite en duplex – et l’une des suites nuptiales et non des moindre dans le Pigeonnier.

À Vallery, inspiré par l’histoire et le goût que certains siècles manifestèrent pour le dépaysement et l’exotisme, allait naître un voyage imaginaire, sorte de parcours initiatique dont les jalons seraient ainsi, parmi tant
d’autres, possibles : le vieux chêne, la tête de Bacchus dans sa gerbe d’écume, le gazebo de la Palmeraie, le bassin aux zelliges, le grand Bouddha… Une invitation au voyage et à la flânerie que l’on ne saurait refuser…