Merci aux mariés

À toutes et tous qui depuis 1990 ont choisi Vallery pour s’unir ; Merci aux mariés du château. En somme, c’est grâce à eux que nous avons pu continuer de restaurer ce domaine. D’abord, dans les années 80, le château n’était plus que ruine. Ainsi, des arbres poussaient sur les remparts médiévaux. Par ailleurs, le bâtiment Renaissance édifié par Pierre Lescot, architecte de la cour carrée du Louvre, avait subi de graves désordres.

De toute évidence, si Vallery n’a pas disparu de notre patrimoine, c’est en partie parce que ses mariés ont apporté leur pierre à l’édifice. C’est pourquoi les salles du château ont accueilli depuis de nombreux mariages. En outre, les cultures, les traditions et l’amour des mariés n’y sont pas étrangers. Aussi, cette richesse a fortifié la volonté et la persévérance de faire revivre ce joyau de la Renaissance.

Le romantisme de Vallery

Les réceptions sont uniques et toutes participent du même romantisme. Un romantisme qui émane de ce domaine et que l’on peut ressentir à la lecture de La Princesse de Clèves. Ce roman historique, de la plume de Madame de Lafayette fut publié en 1678. D’autant plus que l’intrigue amoureuse se situe dans la Grande Galerie et au cœur des jardins de Vallery.

Par conséquent, nos mariés auront permis de ressusciter ce château dans son architecture et ses traditions festives. Aussi, nous les gardons précieusement dans nos souvenirs. Ils sont très nombreux à avoir témoigné de leur bonheur sur notre livre d’or et sur les réseaux sociaux. Un jour peut-être, réussirons-nous à les réunir toutes et tous l’espace d’une nuit. Ainsi, pourrons-nous fêter cette aventure unique et tellement gratifiante : la leur, la nôtre…

Mais si demain la nostalgie les submerge, ils sauront certainement nous rappeler et refaire le chemin de Vallery. Ainsi, nous ferons en sorte de leur réserver un accueil à la hauteur de leurs souvenirs.

Merci aux mariés et aux artisans

Que de moments éblouissants et que de chemin parcouru depuis 1990, année où nous faisions l’acquisition du domaine. En conséquence, comment ne pas dire merci aux mariés du château ?… Sous ce ciel du royaume de France, le château a été mille fois éclaboussé du feu de ces fêtes. Ainsi, Vallery demeure cet antre magnifique où tant d’artisans de la fête se sont attachés à promouvoir l’excellence pour le bonheur des mariés.

Qu’ils soient traiteur, musicien ou photographe, wedding-planner ou scénographe, magicien ou sommelier, ce sont des artistes dont nous saluons respectueusement le talent.

Enfin, nous formons ici le vœu de multiplier ensemble les occasions de ciseler d’autres moments d’harmonie. De conjuguer encore merveilles, rires et rêves, de fêtes, de forêts et d’enfants, d’aubes souveraines et de nuits frémissantes…

 

Patrice, Ariane et la fabuleuse équipe

Le Château de Vallery dit merci à ses mariés

« The Book »

Pour les plus anciens d’entre vous, sachez que le château des Condé a donc changé son nom. Ainsi, il a retrouvé son nom de baptême, celui de son village. Par ailleurs, cela ne semble pas troubler la sérénité des Princes qui tous reposent en notre église. Et pour ceux que l’histoire passionne, nous avons publié un livre : « Vallery : la fête au château. Princes, muses and weddings » aux éditions Gourcuff Gradenigo que vous trouverez aisément chez votre libraire ou à la Fnac.