clichés surprenants, Aline Bartoli puise son inspiration à Vallery

L’image d’Avril

Le Pavillon Oriental au printemps

Le Pavillon Oriental au printemps est une autre saveur exotique du Château de Vallery. Il se blotti contre les remparts médiévaux de l’enceinte de cette ancienne citadelle et la Roseraie en continuité du parc. Dans le prolongement de la piscine, le Pavillon surplombe tout le domaine. Depuis l’esplanade du « grand bassin », on se plaît à déambuler dans les fragrances de la roseraie et du verger. Cette végétation née de la terre de bruyère nous conduit jusqu’à la Closerie. Il s’agit d’un chapelet de jardinets successifs ponctués de sculptures. Ces petits jardins exhibent des parterres d’azalées, de camélias, d’hortensias et rhododendrons. 

Promenade dans le domaine

Le printemps nous mène ainsi par le bout du nez dans les salles de réception du château : Salon des Musiques, Grande Galerie… Mais revenons au Pavillon Oriental par ce printemps atypique. Découvrons cette architecture de plateaux ciselés, de tapis, de kilims et de lanternes. À l’instar des grandes salles du château, le pavillon est entièrement chauffé et sonorisé. Il est équipé d’une cabine disc-jockey en surplomb de la salle et dans l’axe du petit bassin revêtu de zelliges colorés.

Le Pavillon au printemps et toute l’année

C’est ici, en vis-à-vis et à l’opposé du château Renaissance, que s’organisent les cérémonies du Henné comme les Bar et Bat Mitzvah. La salle est également pourvue d’un office traiteur et d’un buffet monumental. Celui-ci est souvent employé aux lendemains de réception de mariages : petit-déjeuner et brunch. Cet endroit de prédilection reste disponible jusqu’à 15h avant de quitter les lieux. Le Pavillon Oriental, parfois appelé « le Riad », est aussi sollicité pour la veille de votre événement : couscous et tajine, danseuses du ventre, baignade, flânerie…

Le Pavillon oriental au printemps (particulièrement) invite vos convives au dépaysement. Ils y (re-)découvrent les traditions raffinées de Tanger ou de Marrakech enveloppées des senteurs de jasmin. La nuit, les lueurs dorées des lanternes et les reflets cuivrés des plateaux se reflètent dans le petit bassin aux zelliges comme dans la piscine à l’extérieur.